Ma petite préférée, la MÉSANGE BLEUE...

dimanche 26 juin 2022

Rougequeue noir (femelle)


Ce petit oiseau sautillait dans le pré, il est venu se poser sur le piquet de la clôture et m'a regardée...

jeudi 23 juin 2022

Une pie juvénile et un moineau dans son bain, les oiseaux du jour

Quand j'ai fait cette photo, la maman de cette pie juvénile venait juste de lui donner à manger, je suis arrivée trop tard pour les photographier toutes deux, mais j'ai assisté à la scène que j'ai trouvée très attendrissante. 



Quant à ce moineau barbotant dans son bain, il m'a beaucoup amusée ! 😊


mercredi 22 juin 2022

Le héron cendré de Belcastel

Peu d'oiseaux à photographier ces jours dans mon jardin. Et si j'en vois, ce sont surtout des "gros", tels que pies, tourterelles, milans, quelques merles (un juvénile est venu tout à l'heure prendre son bain mais la nuit tombait, il manquait donc de luminosité pour faire une photo correcte). Il y a tout de même quelques moineaux, je les aperçois mais surtout je les entends, ils se mettent à chanter à 5h du matin et ceci pendant au moins vingt bonnes minutes et puis ils se taisent. Je ne sais pas ce qu'ils ont tant à se raconter à cette heure-ci mais ça y va ! Par contre, aucune mésange, elles ont disparu, elles sont sans doute allées se réfugier dans les bois pour trouver de la fraîcheur. 

Je poste donc ce soir deux photos d'un héron cendré, photos faites le 13 juin dernier à Belcastel (dans l'Aveyron). 


vendredi 10 juin 2022

Pic épeiche (Dendrocopos major)

Après le Pic vert, voici le Pic épeiche. Un bel oiseau que je ne vois pas assez souvent chez moi. 
Les photos ont toutes été faites en 2020 dans ma propriété.

20 avril 2020

3 novembre 2020

3 novembre 2020

3 novembre 2020

3 novembre 2020

En savoir plus : Pic épeiche

Et je vous dis à bientôt car je vais m'absenter une semaine pour aller visiter la région de l'Aveyron que je connais très peu... Peut-être y découvrirai-je de nouveaux oiseaux ?... (sourire)

jeudi 9 juin 2022

Pic vert (Picus viridis)

Ces photos datent de 2020, depuis je n'en ai pas fait de nouvelles de ce bel oiseau qu'est le PIC VERT. Mais je l'aperçois néanmoins régulièrement dans le pré car il est présent en toutes saisons. 

8 mars 2020

8 mai 2020

12 décembre 2020

En savoir plus sur le Pic vert : Pic Vert

lundi 6 juin 2022

Un milan noir pourchasse un faucon crécerelle

Cet après-midi, dans le ciel, un milan noir pourchassait un faucon crécerelle. Ce dernier se serait-il trop approché du nid du milan, nid qui ne doit pas être loin de chez nous, car je vois régulièrement le couple de milans passer au-dessus de la maison et partir à la chasse dans les prés environnants.

Ci-dessous une photo du milan et du faucon crécerelle agrandie en plusieurs fois (c'est la seule que j'ai eu le temps de faire). Le dernier agrandissement n'est pas très net, mais si vous regardez bien, vous verrez la tête du milan et le bec caractéristique du faucon crécerelle. 



dimanche 5 juin 2022

Héron garde-bœuf (Bubulcus ibis)

Je n'ai pas encore vu le héron garde-bœufs cette année, mais il est vrai que nous ne sommes que début juin, il viendra sans doute plus tard.

Le héron garde-bœufs accompagne les vaches et bœufs dans les champs et débarrasse ces derniers des insectes parasites qui les tourmentent. Lire à ce sujet le lien en bas de page. 

Les photos ci-dessous ont été faites dans le pré à côté de chez moi en 2019, 2020 et 2021. 

12 juillet 2019

19 août 2019

26 août 2019

26 août 2019

30 juin 2020

28 juin 2021

28 juin 2021

28 juin 2021

En savoir plus sur cet oiseau : Le héron garde-bœufs

mercredi 1 juin 2022

La petite moinelle qui s'était assommée

Ce n'était pas elle mais elle lui ressemblait. En début d'après-midi, alors que j'étais sur l'ordinateur dans mon bureau, une moinelle est venue s'assommer contre la vitre de la fenêtre, j'ai entendu le choc et vu l'oiseau tomber au sol. Je suis vite sortie pour aller lui porter secours.

Elle ne bougeait pas, elle était posée dans l'herbe sur ses petites pattes, elle semblait juste sonnée, ses ailes ne semblaient pas être abimées. Alors, pour la mettre à l'abri d'un éventuel prédateur, je l'ai prise dans mes mains, et je suis allée m'asseoir plus loin à l'ombre (elle était au soleil et il faisait très chaud).

Elle fermait un peu les yeux, les rouvrait, ne bougeait toujours pas. Je lui ai parlé doucement, je lui ai fait un peu de reiki et j'ai attendu. Cela a duré quinze bonnes minutes.

Et puis elle a eu un regard plus vif, elle a tourné la tête, m'a regardée, a tourné la tête de l'autre côté, a inspecté les lieux, a lâché une petite fiente (sourire) avant de s'envoler dans les arbustes un peu plus loin. J'étais heureuse, elle était sauvée !

Quelle jolie émotion de tenir ce petit oiseau si fragile dans mes mains, de l'observer, de lui parler, de lui insuffler de l'énergie et ensuite de le voir s'envoler  ! (sourire)

lundi 30 mai 2022

Milan noir

Je le vois régulièrement survoler notre jardin et le pré à côté, mais qu'il est difficile à photographier ! 



samedi 28 mai 2022

Les tourterelles turques

Les tourterelles turques (Streptopelia decaocto) se sont donné rendez-vous au bassin.
C'est leur lieu de rencontre favori, elles y viennent régulièrement.






vendredi 27 mai 2022

Rencontre avec une Orite à longue queue juvénile

Cet après-midi, alors que nous nous promenions avec Noé et Ruben, un tout petit oiseau a voleté devant nous et s'est posé sur les branches d'un buisson à un mètre de nous. Nous l'avons regardé, il nous a regardés, pas effarouché du tout. Je me demande si ce n'était pas sa première sortie et de ce fait, il n'avait pas encore peur des humains. J'aurais pu le prendre dans la main, je crois qu'il se serait laissé faire. Je ne l'ai pas fait, bien sûr. J'ai eu le temps de le prendre en photo mais avec mon téléphone portable et de ce fait, les photos ne sont pas terribles. Après nous avoir détaillés, il s'est enfoncé dans le buisson et a disparu.

Avec les photos, j'ai cherché de quel oiseau il pouvait bien s'agir. Sans certitude, je pense qu'il s'agit d'une ORITE A LONGUE QUEUE juvénile.
Pascale, si tu passes, tu me diras ce que tu en penses. 

Merci Pascale. Il s'agit donc bien d'une Orite à longue queue juvénile. 😊



vendredi 20 mai 2022

Petit coucou de la mésange bleue... et aussi...

Petit coucou de la mésange bleue (sourire)

Mésange bleue dans le nichoir du saule

_________________

Et aussi... En allant au fond du pré ce matin, je suis passée près du peuplier où se trouve un autre nichoir. Lorsque j'ai vu une mésange charbonnière se poser sur l'une des branches de l'arbre. Je me suis immobilisée pour ne pas l'effrayer et j'ai attendu. Par petits sauts, elle est arrivée près du nichoir et est rentrée dedans. Je ne savais pas si ce deuxième nichoir était occupé (l'année passée, il avait abrité une famille de mésanges charbonnières), mais maintenant je sais. Il est donc occupé pour la deuxième année consécutive par une nouvelle famille de ces charmants petits oiseaux. Je suis contente... (sourire) 

Mésange charbonnière / 14 mars 2021

jeudi 19 mai 2022

La sittelle torchepot (Sitta europaea)

La sittelle torchepot, un oiseau que Jean et Agnès (mon frère et ma belle-soeur) aimaient tout particulièrement. Je l'avais aperçue plusieurs fois sur une branche de leur sumac de Virginie (appelé plus communément vinaigrier). 

Le 8 mars 2021, j'ai cru photographier une mésange, mais lorsque j'ai mis la photo sur l'ordinateur, j'ai reconnu l'oiseau et j'ai souri, la sittelle torchepot était venue me rendre visite. Bien sûr, ce n'était pas la même que celle que j'avais vue chez mon frère et ma belle-soeur, mais j'étais heureuse que ce bel oiseau (forestier) vienne se poser un instant sur une branche du saule de mon jardin. 

En savoir plus sur cet oiseau → Sittelle torchepot

lundi 16 mai 2022

dimanche 15 mai 2022

La mésange bleue ne ménage pas sa peine...

La mésange bleue ne ménage pas sa peine pour nourrir ses petits. Hier soir, en fin de journée, je l'observais qui entrait et sortait du nichoir. J'ai fait quelques photos mais la lumière était déjà basse et la qualité est moyenne.